LES XEROGRAPHES ÉDITIONS - LA COLLECTION INTEMPÉRIES - format 14 x 18 cm
   

theâtre



 

poésie et oralités

 

Nourrir la lune
suivi de
Le Secret des autres
de Florent Trochel
10 € - Paru en Octobre 2016

978-2-917717-40-0

"Peut-être qu'il faudrait tout recommencer, repartir de zéro.
Partir. Rejoindre le silence de la lune."
Nourrir la Lune est une traversée poétique,
visuelle et musicale.
Un concert dans lequel le theâtre
ferait irruption.
Un monde qui se metamorphose.


Site de la Compagnie de l'auteur
Plus d'infos sur le livre
  Les âmes de
la Reminiscence
Jean-Yves Bertogal
dit JYB
I
llustré par
Fany Edwin
Préface de
Suzanne Dracius

12 €
Paru en Mars 2015
978-2-917717-34-9
LES ÂMES DE LA RÉMINISCENCE
fait écho au premier recueil
L’ÉCHO DES CONQUES ULTRAMARINES
Jean-Yves Bertogal y convoque
les âmes de la réminiscence enfouies en nous,articule un vibrant questionnement
autour de son identité mouvante, multiple et complexe, cette errance
identitaire, son « caméléon de vie » et la lucide quête de soi, entière et éclatée
entre ses diverses entités pluri-ethnique, juridique, génétique et géographique :
« détecté, trié, codifié, déclassifié ».

Blog de l'auteur
Plus d'infos sur le livre
 

A.M.O.
Antigone, Médée, Ophélie
A. Collision
M. ay-Day
O. Bloque

Marina Damestoy

paru en septembre 2013
12 € - x
978-2-9177
17-27-1

A.M.O est un triptyque questionnant la femme, selon trois figures de
résistances.
Ce projet littéraire et théâtral puise sa source dans trois grandes figures
classiques
– Antigone, Médée, Ophélie – revisitées de façon radicalement
contemporaine.
Trois étapes féminines vers un glissement hors la loi :
soutien aux sans papiers,
action terroriste, errance sans domicile.

Blog de l'auteur
Plus d'infos sur le livre

 

L'Echo des conques
ultramarines
Jean-Yves Bertogal
dit JYB

Illustré par
Charly Lesquelin
Préface de Tinou Lavital
12 €
Paru en Mars 2013
978-2-917717-24-0

Homme des 3 Océans (Caraïbes, Indien, Pacifique), JYB nous fait
voyager dans les méandres de ses pérégrinations de vie ultramarine,
évoquant ceux dont on ne parle plus ou si peu ou si mal, n’offrant
qu’un champ de vision chimérique au travers des Histoires étouffées
par le poids de la bonne intention, à l’encan de la mémoire.

Blog de l'auteur
Plus d'infos sur le livre

 

Je dois m'acheter
un mari
de Oluren Fekre
gravures de Padesm
7 € - Paru en Octobre 2010

978-2-917717-13-4

Fatima Djimba est reçue par un acteur social. Elle se confie,
elle ouvre une fenêtre sur sa cour intérieure.
Défilent alors ses doutes, sa petite vie, ses espoirs et sa folie latente".
 

Saturations
(reflets d'ombre)
Texte poétique
de Louise Brun
illustré par l'auteur
42 pages noir et blanc
sur papier bouffant 90g
Paru en mars 2008
édition numérotée /150

Saturations parle d'espaces intérieurs brouillés, bousculés, de paysages dévastés, visibles seulement
lorsu'un peu de lumière les reflète. Dessins et mots y disent ce qui parfois nous hante et nous agite,
jusqu'à saturer l'espace-temps qui nous incombe. et nous anime, pourtant.

Blog de l'auteur

 

La Solitude hivernale
de Mathieu Beurton
photos par Nicolas Boria
10 €
paru en 2010

978-2-917717-12-7

 

Un couple en crise.
L’épouse part, bouscule un homme et ne veut plus le quitter.
Le mari, resté seul, accueille un représentant en cuisine et lui propose
de devenir sa femme.
Alors tout bascule...
festival de l'Onyrie
 

Collectif des Hâffreux
Poésies de slam
gravures par Padesm
10 €
Paru en Déc. 2011
978-2-917717-22-6

D’abord il y a eu « l’Atelier d’Expression » du GEM des « Amis de l’Atelier du Non Faire »
nés de la rencontre avec le Non Faire et la pratique du slam de Sophie Massard-Combe.
Ainsi a vu le jour, quelques ateliers, quelques scènes et un violoniste (Fabien Perregaux)
plus tard, le « Collectif des Hâffreux ».
Travailler, avec des textes disparates mais révélateurs des diversité du groupe,
la mise en espace de son corps et de sa voix ensemble sur scène…

 

 

Un Cri [ Un Silence ]
Partition Théâtrale
de Mathieu Beurton
Illustrée par Olivier Montes
46 pages noir et blanc
sur papier bouffant 90g
paru en février 2009

978-2-917717-04-2

Un monde totalitaire. Un Silence. Un couple apparemment sans histoire.
Un Cri. Celui du voisin qui hurle sans fin et les hante.
Que faire ? Intervenir ? Alors qu’adviendra-t-il ? Ne vaudrait-il pas mieux
fermer les yeux sur ce cri ?
Crier est une chose, nier le cri en est une autre bien plus grave.
Création de la pièce le vendredi 27 février au Sabot d'Or
à Saint-Gilles-Bretagne

Bande annonce de la pièce
Infos sur l'actualité de Mathieu Beurton

 

Couleurs de l'espoir
Douleurs de l'histoire
Poésies de slam
de Shein B
photos par Mizi
10 €
Paru en mars 2010

Shein B, auteur et interprète, débute ses premières scènes en 2003, deux ans après son arrivée
à la Goutte d’Or, dans le 18e arrondissement de Paris.
Elle joue de ses mots remplis de guérisons... interprète les maux de la vie.
Dernière d’une fratrie de sept enfants, elle grandit avec sa mère, promise
à une carrière de gymnaste...
Elle voit sa vie s’arrêter net après un accident de la vie.
Aujourd’hui, elle rebondit en « gymnaste littéraire ».
« ça fait des années pourtant l’eau n’a pas fini de sécher... »

Shein B sur myspace
 

Les Amers
de Mathieu Beurton
illustré par
Padesm
70 pages noir
et blanc
sur papier bouffant 90g
paru en juin 2008

978-2-917717-01-1

amer : n. m. Repère qui permet aux marins de connaître leur position.
Sombrer dans sa vie, brûler ses repères, mettre un pied à terre et prendre
son envol…
Dans un village de pêcheurs, Jenny, Kevin et Joe se rendent compte
qu’ils se sont trompés de voie et changent de cap.
C’est alors le début d’une lutte contre soi-même, contre le regard des autres,
contre sa famille…
Les Amers
a été créé le 9 février 2008 au Théâtre Pixel - Paris 18e
Mathieu Beurton
au festival d'Avignon (off)

 


H
Poésies illustrées
de Jean-Christophe
Coucouroux

92 pages noir et blanc
sur papier bouffant 90g
Paru en Novembre
2008


Comme un chemin de vie, H débute par des réponses pour, au fil de son avancée, privilégier
les questionnements.
De « transformons nos bois en chair » jusqu’à « pourquoi les dieux
ne vivent plus qu’à mi-temps ? »,
l’auteur trace dans la jungle de l’esprit, puis dans le désert de l’humain et enfin, suite à une brève
escale sur le nuage des sentiments, dans l’univers de la mort, un rêve éveillé drôle et urticant
au bout duquel sa vision de l’absolu nous est proposée.
Rafraîchissant, constructif, ouvrant, ce livre d’une grande accessibilité résume bien la pensée
de l’auteur à propos de l’intention de son style :
«  La poésie ne sert pas à exprimer de manière complexe des sujets simples mais simplement
des sujets complexes. » A siroter goulûment.

   

 

 

   



 

Retour à l'accueil